mercredi 4 mars 2009

Rien en Noir & Blanc


D’habitude le mercredi, j’évoque Daybreak [France 4 ; 20h35], le Dr House [TF1 ; 20h45] et leurs programmations qui allient savamment ordre et désordre, rangement et dérangement. Ensuite j’évoque un film de guerre, comme Platoune s’en va en guerre ou Frères de sang versé tout partout.

Mais pour ce mercredi, je m’étendrai sur une nouvelle série, sans armée, sans (trop de) pétarades. Il s’agit de Life [TF1 ; 23h15] où Charlie Crews est un flic qui sort de prison. Concept étonnant qui ne doit pas vous laisser imaginer un instant que tous les flics sont des criminels, parce que justement Charlie Crews était innocent ! Après douze ans derrière les barreaux, Charlie a changé, il est plus zen, et pas qu’au sens figuré, plus méthodique, et à nouveau… flic, sûrement parce que c’est comme le vélo, ça s’oublie pas. Et puis le monde a changé. Rappelez-vous comment c’était en 96 ! des téléphones portables de 4 kilos, Windows 3.1, X-Files et les Fugees… Alors Charlie a du mal avec les I Phone ; Jack Bauer, Goldfrapp et Internet. Armée de sa collègue Dani Reese, de sa méthode zen, et pas qu’au sens propre, Charlie va nous résoudre une petite enquête par épisodes, tout en faisant le poing sur son inculpation passée.

Arte fait la part belle au documentaire : Le Fascisme Italien en couleurs [ARTE ; 20h45] relate l’histoire de ce petit instituteur qui amateur des chemises noires devint Duce et finit lamentablement lynché et pendu… Le documentaire s’attache au décalage flagrant entre les aspirations de Mussolini et le résultat final, ou, comment celui qui se voyait déjà en haut de l’affiche et empereur romain suivit sans cesse la voix de son maître.

Une question me taraude. Pourquoi cette fascination pour la couleur, jusque dans le titre ? Et puis quelle couleur ! du colorisé fade gentiment gribouillé qui pixellise sur les écrans plasma de dernière génération…







Si jamais aucun de ces programmes ne devait vous plaire, et que vous auriez trois heures à tuer, nous ne saurions que trop vous conseiller une daube bien sympa mais bien daubée : L’Arche de Noé [NRJ12 ; 20h35] relecture biblique dans le désordre le plus total comme si l’épisode 6 de Daybreak précédait le troisième (mais ça, les amateurs de Daybreak maîtrisent) où par exemple Noé croise Lot, son petit-petit-petit-petit-…-petit-fils, avec un style Xena la Guerrière et une arche en contre-plaqué. Des acteurs renommés sont allés se perdre là-dedans, après avoir perdu un pari, je suppose, comme James Coburn (qui fait un passage en pédalo pendant le Déluge) ou Jon Voight qui en Noé est aussi convaincant que sa fifille dans Tomb Raider, où d’ailleurs il était plus convaincant en père de sa fifille. Sur ce, bonne soirée, je craque.

3 commentaires:

  1. Lou Nefti Letif6 mars 2009 à 18:48

    Et "Le coup du lapin" sur France 4 je vous prie ? C'est pas en noir et blanc mais ya Nicolas Vaude en meilleur ami cynique qui est génial. Ah et pour la couleur, c'est juste histoire de donner l'impression aux gens que ça s'est passé dans le vrai monde, que c'est pas seulement un documentaire prise de tête d'Arte.

    RépondreSupprimer
  2. Je dois admettre que votre réflexion est pertinente concernant le Coup du Lapin. Néanmoins, il s'agissait d'un programme de Direct 8. Et si pour vous Direct8=France4, c'est que vous considérez que Direct2=France, ou que Direct = France/2. La France un pays à moitié direct, et à moitié indirect ? La question est posée.

    RépondreSupprimer
  3. Donc la réflexion n'est pas pertinente pour la couleur. Je suis pas loin de vous donner raison, dans un cas comme dans l'autre. Ceci dit, en style indirect libre.

    RépondreSupprimer